La Société des Ingénieurs de l’Automobile (SIA) est partenaire de WAVE

Interview de Hervé Gros, Directeur Général de la Société des Ingénieurs de l’Automobile (SIA)

Pouvez vous nous décrire la SIA ?

Depuis 1927, la Société des Ingénieurs de l’Automobile rassemble l’ensemble des spécialistes et passionnés de l’industrie automobile et de ses technologies : constructeurs, équipementiers, sociétés d’ingénierie, start-up, PME- PMI, pôles de compétitivité, écoles et universités, centres de recherche. Elle est composée de 2200 membres en 2019 et de plus de 100 sociétés partenaires et écoles- universités.

En tant que société savante de la filière automobile en France ( et à ce titre membre de la PFA et internationalement de la FISITA) , la SIA a pour ambition de favoriser le développement et le partage des connaissances des ingénieurs, cadres et techniciens de sociétés et grands groupes français ou présents en France, dans le domaine de l’automobile et de la mobilité du futur. Son ADN est sans contexte le partage lié au progrès commun par la transmission du savoir. A ce titre ses 12 conférences mensuelles et sa dizaine de congrès et colloques sont devenus des événements prioritaires incontournables de la filière automobile.

Véritable laboratoire d’idées permettant de débattre librement de l’avenir de l’automobile et de l’adaptation de ses technologies à l’environnement de demain, elle contribue pleinement à l’amélioration des compétences et des performances de tous les acteurs de la filière en France.

Le SIA agit par ses 14 communautés d’experts comme un think tank prospectifs sur tous les domaines de la mobilité , en toute indépendance et ouverture. En complément les organismes de la filière à travers la PFA et ses conseils et comités de la recherche et technique automobile délèguent à la SIA des sujets précis que ses communautés d’experts doivent  investiguer afin de proposer des positions de filières et de convergence.


– Pourquoi avoir rejoint les partenaires de Wave?

Si la transmission du savoir et la préparation de l’avenir sont au cœur de la road map de la SIA, il va sans dire que tout ce qui touche à la réforme des organisations de la filière, des modes de fonctionnements des acteurs ( entreprises ) qui la composent et entre eux et enfin le devenir des compétences nous interpellent tous les jours. A ce titre l’attractivité de l’industrie automobile est un thème primordial. En conséquence les  impacts positifs d’une plus grande intégration des femmes dans nos activités sont une réalité. Mais nous ne pouvons pas avancer seul. De plus à l’image de notre difficulté à convaincre les jeunes générations d’ingénieurs à nous rejoindre, sas doute par méconnaissance de notre belle réalité, il est encore plus difficile de toucher le public des jeunes étudiantes en université ou écoles d’ingénieurs. Wave a plus que fait ses preuves depuis des années pour la valorisation des femmes dans l’automobile et la démonstration par l’exemple de l’immense valeur ajoutée des femmes dans nos entreprises. Tout naturellement la SIA , neutre et crédible dans l’écosysteme auto en France, doit apporter son soutien aux enjeux traités par Wave qui est sans aucun doute un accélérateur pour attirer la jeune génération.


– Pour vous, que faut-il mettre en oeuvre pour favoriser plus de mixité dans le secteur automobile et la mobilité ?

Si j’ai été contre les quotas d’un point de vue idéologique , j’ai en son temps  chez Renault proposé sa mise en place afin de convaincre les plus réticents et d’instiller une démarche vertueuse. Ce que nous avons fait à la Direction commerciale France et avec le réseau dans les années 2009 – 2010 avec le soutien et en partenariat avec Wave. Beaucoup d’entreprises ont depuis fortement évolué et imposé d’importants recrutement de femmes sans jamais le regretter. Il faut sans doute dans certaines entreprises encore prôner le quota. Mais aujourd’hui il convient aussi de plus et mieux travailler avec le secteur académique afin de privilégier des parcours universitaires (écoles) pour les jeunes filles de tous milieux. La semaine dernière à Toulouse j’ai appris à l’occasion de notre opération monjob@futurauto que l’INSA avait un quota de 50% d’étudiants boursiersI Imaginons cela demain avec un taux de diversité de plu de 50 % dans nos écoles d’ingénieurs et nos offres d’apprentissages en lien et partenariat avec toutes ces écoles. Le Rêve en vaut le coup !

5

LES QUINZIÈMES RENCONTRES ANNUELLES WAVE

Inscrivez-vous

Réserver votre place
DEKRA présent aux Rencontres Emploi WAVE 2023

DEKRA présent aux Rencontres Emploi WAVE 2023

Partenaire de l’association WAVE depuis 6 ans, le groupe DEKRA pour qui la diversité des compétences est synonyme de créativité, d’innovation et de performance fait des Rencontres Emploi WAVE un levier privilégié de sa politique affirmée de féminisation des équipes. Parmi les 1000 recrutements annuels au sein du groupe DEKRA, les filières qualité, technique et après-vente automobiles sont notamment celles dans lesquelles les compétences au féminin peuvent s’exprimer.

Lire l'artice

Les nouvelles offres d’emploi d’EMIL FREY

Les nouvelles offres d’emploi d’EMIL FREY

EMIL FREY FRANCE - Groupe de Distribution Automobile de 10 000 collaborateurs, 260 sites répartis sur l'ensemble du territoire français. Nous vous offrons l'opportunité de rejoindre une entreprise qui défend des valeurs d'exigence, de qualité, de proximité et de performance. Nous rejoindre, c’est intégrer le 1er groupe de distribution automobile français à la vision forte et ambitieuse.

Lire l'artice

Découvrez les nouvelles offres d’emploi de PHE

Découvrez les nouvelles offres d’emploi de PHE

Elu meilleur employeur depuis 8 ans, Parts Holding Europe (PHE) est un leader de la distribution indépendante de pièces détachées pour Véhicules Légers et Poids Lourds en Europe de l’Ouest, présent en France (Autodistribution, AD Poids Lourds, ACR Group, Cora Automobile, Oscaro, IDGARAGES.COM), au Benelux (Doyen, Geevers), en Italie (Autodis Italia) et en Espagne (AD Parts Intergroup).

Lire l'artice

Share This